BAR AMBASSADEUR MONIN : LE SOULIER A TOULOUSE

le soulier toulouse

Interview de Antoine Micouleau, Co-gérant

Comment votre établissement a-t-il été créé ? Pouvez-vous nous confier des anecdotes sur son histoire ?

Le Soulier est un établissement qui a été créé quelques années après l’ouverture de notre restaurant, les Pieds sous la Table. Au départ, nous ne nous destinions pas à devenir un bar à cocktails, nous en proposions quelques-uns à notre carte, comme dans un restaurant classique. Un soir, nous nous sommes lancé le défi de faire de « l’improvisation cocktail » : les clients ont adoré et nous avons décidé de mettre en place ce système tous les jeudis soir. Petit à petit, l’offre s’est étoffée à tel point que nous avons décidé d’ouvrir de temps à autre le salon qui se trouvait à l’arrière de l’établissement en speakeasy* (*bar clandestin). Pour faire le lien entre les Pieds sous la Table et le côté caché et « placard », le nom du Soulier est tout naturellement venu à nous. Aujourd’hui, nous avons deux établissements distincts avec chacun leur univers mais l’offre cocktail est disponible dans les deux !



Pouvez-vous donner 3 mots qui décrivent votre établissement ?

Passion, convivialité et éthique. Nous mettons beaucoup de cœur dans le choix des produits et dans le fait-maison. L’éthique se retrouve également dans notre équipe et dans l’ambiance de travail. Nous avons des valeurs fortes que nous partageons avec nos collaborateurs.


Partagez avec nous l’expérience que vous souhaitez faire vivre à vos clients.

Nous voulons faire vivre une expérience unique à nos clients. L’objectif est de proposer une offre semi-gastronomique centrée sur des produits de qualité issus de circuits courts aussi bien pour l’offre food que pour l’offre boissons.


Comment a démarré votre histoire avec MONIN ?

Notre histoire avec MONIN a commencé de manière assez simple. Lors d’une commande chez notre fournisseur, la référence que nous voulions commander chez une autre marque n’était pas disponible. Nous avons donc découvert les sirops MONIN et depuis nous n’avons plus voulu changer ! Aujourd’hui, nous travaillons plus de 20 références des gammes le Sirop et Le Fruit de MONIN.



Quels sont les différents cocktails que l’on peut trouver sur votre carte ?

Actuellement, nous n’avons pas de carte cocktail. Celle-ci est en cours de modification suite à l’arrivée récente de notre nouveau Chef Barman. De manière générale, nous proposons de nombreux cocktails sur-mesure, créatifs et équilibrés réalisés sur l’instant. Nous souhaitons développer l’offre « cocktail-pairing* » (*accord met-cocktail) afin de développer une synergie entre la cuisine et le bar.


Où trouvez-vous l’inspiration pour réaliser et faire vivre votre carte cocktail ?

L’inspiration vient de toutes parts ! Nous la trouvons souvent dans la cuisine et la pâtisserie, mais pas seulement. Les échanges que nous pouvons avoir avec nos confrères de la scène cocktail toulousaine nous permettent de découvrir de nouveaux produits. À titre d’exemple, les masterclass au sein des différents établissements y contribuent particulièrement. Nous restons également à l’écoute des dernières tendances sur la toile en restant connectés. 


Laquelle
de vos créations signatures vous rend le plus fier ?

Probablement l’un des premiers cocktails de notre première carte : le Sabot. Un cocktail composé de rhum ambré, de cognac, de sirop de Fleur de Sureau MONIN, de jus de fruit de la passion et de sirop de vin rouge. L’association de la fleur de sureau et du fruit de la passion assez franche et marquée a eu beaucoup de succès.


Quel cocktail conseilleriez-vous à un nouveau client pour lui faire découvrir votre univers / vos spécialités ?

Pour faire découvrir au mieux notre univers à un nouveau client, nous l’inviterions à choisir un cocktail création, réalisé sur-mesure et dans l’instant !


Selon vous le monde du cocktail a-t-il évolué ces dernières années ? Et quelles sont les nouvelles tendances à venir ?

Après le rhum, nous vivons aujourd’hui une explosion de la demande de cocktails à base de gin. Les prochaines tendances seront certainement autour des eaux de vie et d’alcools comme le mezcal qui apporte une touche d’exotisme.

cocktail le soulier toulouse


Et demain, comment voyez-vous évoluer votre établissement ?

Demain, la priorité sera de développer l’établissement en y installant une cave à digestifs avec des références tournantes afin de continuer à surprendre nos clients. Concernant l’offre cocktails, l’objectif est de renforcer les échanges avec la cuisine, aussi bien sur les techniques que les produits. Enfin, nous souhaitons ouvrir un peu plus le Soulier au monde du bar toulousain.


Le mot de la fin à partager avec nous ?

J’ai vécu 4 ans dans un village qui s’appelait MONIN, j’étais donc destiné à travailler avec votre marque !

 

Coordonnées :

4-6-8 rue Arnaud Bernard

31000 Toulouse

https://www.facebook.com/boudoirlesoulier/

https://auxpiedssouslatable.fr/le-soulier/