Des cocktails au thé fonctionnels

Le boom des boissons dites « fonctionnelles »

 

La tendance d’une consommation raisonnée était déjà flagrante dans nos assiettes : produits locaux, de saison, végétaux ou biologiques constituent désormais le menu idéal. Nombreux sont les consommateurs qui cherchent à adopter une alimentation plus saine et plus naturelle.

 

Cette tendance, finalement pas nouvelle et en plein boom, touche aussi le secteur des boissons. Le consommateur en quête d’alternatives est maintenant demandeur de boissons fonctionnelles pour à la fois se faire plaisir et s’hydrater.

 

Parmi elles, le café et le thé sont clairement les boissons les plus consommées au Monde. Le thé arrive en deuxième position après l’eau avec 1,5 milliard de tasses bues chaque jour. En France, 2 français sur 3 boivent du thé. Sa consommation a triplé ces vingt-cinq dernières années (source : Organisation pour l’alimentation et l’agriculture, FAO).

 

D’autres boissons fonctionnelles envahissent peu à peu les rayons : boissons énergisantes pour les sportifs, eaux améliorées, boissons ayurvédiques, boissons relaxantes… il y en a pour tous les goûts.

Les cocktails au thé, des boissons fonctionnelles

Le monde de la mixologie n’est pas non plus indifférent aux évolutions comportementales, bien au contraire. Les bartenders, eux-mêmes sensibles aux problématiques environnementales et sanitaires, s’adaptent et reviennent peu à peu à des recettes plus simples. La règle des trois ingrédients est la parfaite illustration d’un désir de privilégier la provenance et la qualité des ingrédients. Et qui dit qualité dit aussi souvent fonctionnalité !

C’est ainsi que le thé a fait son apparition dans les shakers pour le plus grand plaisir des clients en quête de boissons fonctionnelles. Le cocktail au thé est un excellent moyen de continuer à consommer l’une de nos boissons préférées tout au long de la journée et non plus exclusivement au petit déjeuner ou à la fin des repas. On dégustera alors volontiers un cocktail au thé au moment de l’apéritif. La version glacée est aussi très appréciée lors des mois d’été, et ce, à n’importe quel moment de la journée.

Le thé, un ingrédient plein de ressources

Côté création, le thé offre mille et une possibilités d’expérimentation ; un vrai bonheur pour les experts en cocktails. On lui associe très souvent, au choix, quelques traits de tonic, d’eau gazeuse ou de Ginger ale (soda au gingembre). Et pour sublimer le tout, le secret réside dans l’ajout d’une note de sirop. La combinaison de ces trois ingrédients donne des mélanges savoureux, gourmands et parfois même surprenants.

Voici quelques idées d’association :

• Thé vert ou thé blanc + un sirop au choix : bergamote, jasmin, pêche blanche, hibiscus, fruit de la passion, litchi ou ananas.

• Thé rouge + un sirop au choix : cerise, pamplemousse rose, cranberry, litchi, mangue et épices, ou gingembre.

• Thé noir + un sirop au choix : myrtille, fruit de la passion, citronnelle ou vanille.

Avec à chaque fois, une touche gazeuse (tonic, eau pétillante, Ginger ale…).

L’été, les recettes sont fraîches et désaltérantes avec plutôt des notes florales ou fruitées. En journée, on le servira sans alcool et en version frappée, avec beaucoup de glaçons, pour un coté très désaltérant. Tandis qu’à la baisse des températures, rien de tel qu’un mélange épicé, avec un peu de cannelle par exemple, pour un moment chaleureux aux saveurs hivernales.

On peut même servir le cocktail au thé chaud, la preuve en recettes :

 

Hot Bourbon Sour

 

• 2cl de sirop de Chocolat Blanc MONIN

• 4cl de bourbon

• 5cl de soda au gingembre (ginger ale)

• 15cl de thé chaud au citron (citron, citronnelle, zeste d'orange, anis)

• Garniture: menthe et zeste d’orange

 

Earl Grey Grog

 

• 2cl La Liqueur de MONIN Earl Grey

• 1cl de sirop de Bergamote MONIN

• 2cl de mezcal ou de gin

• 10cl de thé chaud au pamplemousse

• Compléter de tonic

• Garniture: zeste d'orange, bâton de cannelle, anis

 

Toddy Bergamote

 

• 1cl Le Concentré de MONIN Rantcho Citron Vert

• 2cl de sirop de Bergamote MONIN

• 4cl de London Dry Gin

• 15cl de thé vert chaud

• 4 traits de bitter pamplemousse

• Garniture: anis étoilé, rondelles de citron vert et cardamome

Pour réaliser un cocktail au thé comme un pro, les plantes doivent être infusées dans le liquide souhaité. De façon très classique, on fait infuser le thé dans le liquide chaud. On peut aussi le laisser macérer au moins une heure dans un liquide à température ambiante (eau, lait, alcool, etc.). Peu importe la méthode employée, cette étape ne doit pas être négligée puisque chaque thé doit suivre un temps d’infusion qui lui est propre afin de révéler toute la puissance de son caractère.

Le temps d’infusion permettra aussi parfois, surtout avec des thés noirs, de jouer sur la richesse des saveurs et pourquoi pas le degré d’amertume.

Enfin, il peut être intéressant, lors du service des cocktails, de rappeler la provenance des thés utilisés ainsi que leur culture, tant certains sont dignes de grands crus. Il y dans certains cas toute une histoire à raconter, puisée dans les origines du thé, qui n’est pas non plus sans déplaire à ce consommateur en quête de sens. Lorsqu’il est de qualité, et bien accordé, cet ingrédient ne viendra que sublimer vos créations !